Le Premier Miracle de Gilles Legardinier

Couverture livre le premier miracle de Gilles legardinier avis pitch monblabladefille.comSi je ne devais choisir qu’un mot pour dĂ©crire « le Premier Miracle »de Gilles Legardinier, je choisirais « PASSIONNANT Â» !

Heureusement pour moi, j’ai la possibilitĂ© d’en utiliser plusieurs, alors voilĂ  les suivants : « envoutant Â», « subjuguant Â», « instructif Â» mĂȘme !  (Perso, j’ai appris pleins de choses 😊).

Prendre ce livre entre ses mains et commencer Ă  le lire, c’est prendre le risque d’oublier de manger et de dormir
 Une fois qu’on le commence, on ne le lĂąche plus ; le suspens nous capte du dĂ©but jusqu’à la fin.

Et non, je n’ai pas honte de dire que M. Legardinier m’a pris par le bout du nez et m’a emmenĂ© lĂ  oĂč il le voulait ! On plonge dans ce livre comme un enfant pourrait se lancer dans une aventure imaginaire ; on fait semblant mais pour de vrai ! On y croit, on s’y voit, on est dedans !!

Le pitch :

Benjamin Horwood, jeune universitaire, est dĂ©signĂ© d’office par les services secrets anglais pour mener l’enquĂȘte visant Ă  Ă©lucider une sĂ©rie de meurtres et de vols d’objets rares.

Pourquoi lui ? Et bien justement, parce qu’il est le seul, de par sa formation professionnelle, Ă  pouvoir dĂ©nouer et comprendre la logique de tous ces crimes.

Sa partenaire ? Karen Holt, agent du « Secret intelligence service » anglais.

Pour rĂ©soudre l’énigme, ils vont devoir faire Ă©quipe.

Ensemble, ils vont voyager aux quatre coins du monde, allant de découvertes en découvertes, toujours plus fabuleuses et inédites les unes que les autres.

Ensemble, ils vont devoir apprĂ©hender et comprendre l’Histoire – avec un grand H – sous un angle nouveau


Je ne vous en dirai pas plus – j’entretien moi aussi le suspens 😏 – mais sachez que, mĂȘme quand on dĂ©couvre le dĂ©nouement de l’affaire, on n’est absolument pas déçu
 Bien au contraire


Les derniers chapitres du livre nous ouvrent l’esprit – j’allais Ă©crire, nous ouvrent les yeux
 Lapsus rĂ©vĂ©lateur
 !! –  et nous livrent une autre potentielle vĂ©ritĂ© ; plus officieuse, certes, mais surtout loin d’ĂȘtre absurde
 

Mon avis :

Si je n’ai pas Ă©tĂ© assez convaincante avec mon introduction et mon pitch (et si vous voulez comprendre pourquoi je parle de lapsus rĂ©vĂ©lateur 😉), voilĂ  encore quelques arguments pour vous pousser Ă  lire ABSOLUMENT ce bouquin !

Une Ă©criture fluide et claire ; un rĂ©cit trĂšs bien construit, rythmĂ© par le mystĂšre et l’humour dĂ©capant des personnages ; Ă  aucun moment on ne s’ennuie !

Et puis, cerise sur le gĂąteau (en tout cas, cerise sur mon gĂąteau 😊), Gilles Legardinier n’utilise pas le stratagĂšme (que je dĂ©teste !!!) de certains auteurs qui pensent crĂ©er le suspens et l’énigme en noyant le lecteur avec une multitude de scĂšnes et de personnages.

Ici, on avance dans l’enquĂȘte en mĂȘme temps que les deux protagonistes principaux ; on se prend au jeu des hypothĂšses
 On voudrait bien ĂȘtre avec eux en fait 😎

D’ailleurs en parlant d’ĂȘtre avec eux, maintenant que j’y pense, je parle d’écriture, mais trĂšs honnĂȘtement, j’ai carrĂ©ment vu le futur film moi, quand je l’ai lu ce livre !

Et Ă  l’affiche : Dans le rĂŽle principal masculin, Ryan Gosling (of course 😊) et dans le rĂŽle fĂ©minin, Charlize Theron (Ă  la façon « Atomic Blonde » ).

Qu’en pensez vous ?

La semaine prochaine, on cuisine… Le chou ! 😉

Xoxo đŸ˜™đŸ˜™đŸ˜™ Et Ă  trĂšs vite !

P.S. n°1, adressĂ© aux potentiels producteurs du potentiel futur film : Si Charlize n’est pas libre, j’veux bien me dĂ©vouer pour prendre sa place !

P.S. n°2, pour chouchou : Ryan et moi, c’est juste pour le film, promis 😁

Ce n’est pas le premier roman de Gilles Legardinier, d’autres livres : http://www.gilles-legardinier.com/premier-miracle.php

D’autres avis de livre à lire ici !

© 2018 Mon blabla de fille – Tous droits rĂ©servĂ©s

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.