J’ai testé l’huile de coco

Huile de noix de coco biologique recette astuce beauté monblabladefille.com

 

Cette semaine, j’ai envie de vous parler de ma chouchoute : la merveilleuse, la sublime et la délicieuse huile de coco.

Avoir de l’huile de coco chez soi, c’est avoir l’esprit pratique ! Pourquoi ? Et bien parce qu’elle est « le couteau suisse » de la cosmétique, sorte de tout en un, qui s’utilise dans bien des cas de la vie quotidienne.

J’ai fait le compte et pour ma part, elle se substitue à 10 produits… Rien que ça !

Avant de vous dévoiler toutes ses applications, petit zoom sur ses vertus :

L’huile de coco est hydratante, nourrissante, apaisante, réparatrice et présente également des propriétés anti-âge.

Elle est très riche en acide Laurique, ce qui lui confère, en plus, un caractère antibactérien.

Elle pénètre très bien à l’application ; elle laisse la peau satinée, douce et re-pulpée ; elle rend les cheveux brillant, vigoureux et plus lisse – « Out » les frisottis !

Elle se présente sous une forme solide à une température inférieure à 25°C. Ce qui la rend très facile à transporter l’hiver – Au moment où on en a le plus besoin finalement !

Elle est idéale pour tout type de peau, à l’exception peut-être de celles de nature grasse ou très acnéique ; en tout cas, chez moi, tout le monde l’utilise !

Voici maintenant un petit aperçu – non exhaustif sûrement, mais il est déjà bien fourni ! – de ses nombreuses utilisations – et si après ça, vous n’êtes toujours pas convaincu qu’elle est INDISPENSABLE, et bien c’est que vous êtes très difficile… Ou que vous n’aimez pas l’odeur de la noix de coco 😊

Sur le visage :

Elle fait le job de :

  • crème hydratante – une petite noisette suffit amplement ;

  • contour des yeux – en cataplasme ou en application ;

  • baume à lèvre – seule ou mélangée à de la cire d’abeille (cf. la recette de mon tuto « baume à lèvre », à adapter en changeant l’huile végétale, sans huile essentielle) ;

  • démaquillant – à appliquer sur des cotons (réutilisables of course ! ), comme le classique ou bien directement avec les mains en tartinant grassement son visage, en massant doucement puis en essuyant avec une serviette éponge.

Sur le corps :

Elle fait le job de :

  • baume hydratant sur les parties rugueuses (coudes, genoux,…) ;

  • déodorant – cf. la recette de mon tuto de déo maison ;

  • crème pour les mains / ongles –  je dirais même idéale pour les mains, les ongles et surtout les cuticules ;

  • crème pour les pieds – surtout pour les très secs et la corne.

Sur les cheveux :

Elle fait le job de :

  • masque nourrissant – avant lavage et sur cheveux secs, on applique l’huile sur les pointes, on la laisse poser 10 à 15 minutes, puis on shampouine, comme d’habitude ;

  • baume hydratant et réparateur – après lavage et sur cheveux mouillés, elle peut être utilisée pour réparer et hydrater les pointes sèches et/ou abimées ;

  • anti poux  – elle les asphyxie !!! A badigeonner généreusement sur toute la chevelure, à laisser poser quelques heures puis à rincer plusieurs fois pour tout ôter.

Pour terminer le tableau, elle s’utilise aussi en bain de bouche selon la technique « Oil pulling ».

Le mode d’emploi est simple :  

1- Passez le flacon sous l’eau tiède pour faire fondre l’huile si nécessaire ;

2- Prendre une petite cuillère à soupe et réalisez votre bain de bouche en faisant circuler l’huile entre vos dents pendant 5 minutes ;

3- Recrachez l’huile et rincez la bouche ;

4- Laver vous les dents comme d’habitude.

Résultat : des dents plus blanches, une bouche assainie, une haleine fraîche et une diminution de la plaque dentaire ! A faire matin et soir pendant 1 à 2 semaines tous les 3 ou 4 mois.

Perso et vue l’hyper utilisation que j’en fais,  j’achète une huile de qualité, en magasin BIO. Elle est extra vierge et pressée à froid. Son prix est d’environ 8 euros les 500ml.

Avantage et luxe ultime de cette huile ? C’est qu’elle me procure de l’espace !! Oui je suis une fille et non mon placard de salle de bain ne déborde pas !! Au contraire, il est quasi vide maintenant… La nature ayant horreur du vide, il va falloir que je pense à le recycler.

Tiens, en parlant de recyclage, la semaine prochaine, on bricole et on donne une seconde vie à sa bibliothèque préférée.

Xoxo😚😚😚

 D’autres astuces « belle au naturel » à voir ici !
 
© 2018 Mon blabla de fille – Tous droits réservés

2 Comments

  1. Les cotons à démaquiller et lingettes je les fais simplement dans des tissus coton vieux draps tee shirt usés coupe en carré et je les lave en machines 60 ou 90 bien sur je ne fais pas de nettoyage très sale avec

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.