Les toilettes et les femmes

Je vous l’accorde, surprenant comme titre d’accroche…
Je vous imagine déjà en train de vous demander :
« Qu’est ce qu’elle va nous raconter cette fois-ci ?
C’est un billet déco sur les toilettes ?
Effectivement le petit coin a droit aussi à son petit moment de gloire ! Mais le rapport avec les femmes ? Peut-être qu’elles sont plus douées que les hommes pour les mettre en valeur…
A moins qu’il ne s’agisse de fringues : toilettes = tenues !!!
Melle blabla – c’est une de mes abonnées qui m’appelle comme ça, j’adore !! – a décidé d’adopter un style d’écriture surannée et de parler poussiéreux comme au temps de mon arrière grand-mère … »

Pour vous éviter tout claquement de cerveau à vous poser mille questions – parce qu’évidement un tel sujet mérite au moins ça – je vous arrête tout de suite, vous n’y êtes pas du tout !
Il n’est point question ici de mode, déco, astuce ou tuto mais d’une prise de conscience d’une importance capitale (😨) que j’ai eu mardi dernier au bureau…

C’était l’après midi. Nous étions dans aux toilettes pour femmes avec mes deux collègues (féminines 😉) – ce qui, pour être tout à fait honnête arrive très très souvent car nos pauses « pipi » sont toujours synchros… A croire que dame nature soutient à fond notre amitié 👍–

Comme d’habitude, nous papotions…de nos petites vies, de nos soucis perso, de boulot, des derniers dossiers cotons – nous on préfère discuter au pipi-room plutôt que devant la machine à café ; l’avantage ? c’est que notre chef peut pas venir nous chercher !😁😁😁😁

On critiquait « Pierre », « Paul » et même « Jacques » – y a pas de raison qu’il en prenne pas pour son grade le Jacquo et puis comme ça pas de jaloux 🤗– Tout se passait bien, quand tout à coup, je m’entends leur dire : « Imaginez ce qui se passerait si les toilettes pouvaient parler ?!!! ».

Sur le moment, j’ai bien senti la perplexité dans leur regard…
Une espèce de mélange de « tu déconnes ou t’es sérieuse ? Parce que si t’es sérieuse, on est en train de te perdre là ! » avec une pointe de « Faut arrêter de boire, toi qui ne bois jamais ou en tout cas arrête de mater des films d’espionnage : les toilettes ils parlent pas, non d’une cacahuète grillée à l’huile de sésame !!!  »

Est-ce la culpabilité d’avoir craché mon venin sur ce pauvre Jacques, innocente victime de commérage de filles, qui m’a fait basculer dans la loufoquerie ? Je ne sais pas🤔…

N’empêche que dans l’absolu, ma question n’est pas si maboule que ça. C’est vrai quoi ! Depuis la nuit des temps, les toilettes sont pour les femmes « le » lieu de toutes les confidences, de tous les secrets, de toutes les décisions. On s’y retrouve entre nous, on refait le monde – ou on le détruit, ce qui revient exactement au même puisque pour le refaire faut d’abord tout le démonter – on pleure, on rit… En une phrase : on y est nous même ! 👠💥🛍💣💄💍💬👗…

Le pire, c’est qu’on commence toutes petites ! Preuve en est avec les minis-nous.
Un des deux trônes de la maison se trouve dans la salle de bain.
Et bien devinez quoi ? Conseil de nanas quasiment tous les jours – chouchou est par définition le maillon faible, donc exclu

C’est d’ailleurs lors d’une de nos réunions au sommet que j’ai appris que mini-nous n°1 s’est pris 1h de colle parce qu’elle a oublié son carnet de correspondance à la maison – Ohhhh la vilaiiiiiine ! Hyper grave comme crime. Moi je l’aurais même fouettée sur la place publique pour avoir osé faire ça !

Et que « machine » a embêté mini-nous n°2 parce qu’elle lui a dit que sa robe, et ben elle est pas belle parce qu’elle tourne pas ! – effectivement, une robe qui ne tourne pas est forcément moche… Honte à moi, mère indigne qui paye à ma fille une robe qui tourne pas ; c’est moi finalement qui serai fouettée sur la place publique !

Et là, je vous imagine encore :
« bon et du coup elle veut en venir où au juste avec son histoire de toilettes qui parlent à ses copines pour pas que son chef vienne la chercher ?? »  – Je tiens juste à dire que c’est pas vraiment ce que j’ai écris… mais bon, je dis ça, je dis rien…😁

Alors je conclue : mesdames, la prochaine fois que vous vous trouverez dans le lieu où l’on cause, ne pensez pas que vous êtes dans le bunker présidentiel. Essayer d’en dire le moins possible. 🤐🤐

Et si vraiment le syndrome de la parlotte vous submerge, crypter vos données avant de parler…
Les murs ont des oreilles, ça vous le saviez déjà, mais ne perdez pas de vue que les toilettes pourraient un jour parler ! 🙃

Photo article de vous @moi les toilettes et les femmes pamphlet billet d'humour monblabladefille.com

N’hésitez pas à m’envoyer vos avis sur ce billet et pourquoi pas vos anecdotes de bureau !

A très bientôt,

Xoxo 😙😙😙

Si cet article vous a plu, partagez le avec vos amis et si vous souhaitez encore plus de blabla et recevoir les billets dès leur parution, abonnez vous au blog via la page d’accueil.

D’autres articles « de vous @ moi  » : https://monblabladefille.com/?cat=350

© 2018 Mon blabla de fille – Tous droits réservés

6 Comments

  1. un jour j’étais aux toilettes, et là c’est moi qui aurais eu à dire. Les toilettes pour hommes sont mitoyens. Imaginez moi, faisant mon ptit pipi et entendant à coté ah ahhh ahhhh ahhhhhhhh, et oui un Monsieur était gentiment entrain de se soulager. J’espère qu’il s’est lavé les mains après, imaginez, un client vient lui sert la main et beurk ca colle mdrrrr
    bon moi sur le coup j’étais hyper génée et mal à l’aise. Heureusement je n’ai jamais su de qui il s’agissait

    • 😄😁 Je comprends ta gêne… surtout que si tu a entendu, potentiellement c’était la même chose de l’autre côté de la cloison… Je crois que je vais définitivement arrêter les toilettes collectives moi 😂🤣

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.